top header

Précédents spectacles

Trois des six comédiens sont des professeurs de théâtre dans les collèges de l'Instruction Publique. C'est un aspect de la composition de la troupe qui a son importance pour l'avenir du Théâtre du Saule Rieur et ses objectifs pédagogiques ( voir rubrique pédagogie et stages. ) A l'époque de La Compagnie des personnages délivrés, j'avais écrit que nous étions des artistes séculiers, reprenant une terminologie normalement réservée aux moines, pour dire que nous aussi, bien qu'artistes, nous venions du monde et allions dans le monde, étudiant ou enseignant ( voir rubrique Compagnie des personnages délivrés ). Ce n'est pas par hasard que notre théâtre aujourd'hui se retrouve si joyeusement dans la rue au milieu de gens qui rient... J'ai fait la connaissance de trois des comédiens du Calvin, un itinéraire lors d'un stage de masque neutre que je donnais dans le cadre d'une formation continue offerte aux enseignants.

Nicole et Vincent me firent une improvisation inoubliable inspirée de Roméo et Juliette. Joël créa le premier Che Guevarra que je n'avais jamais vu en masque neutre. Grâce au masque neutre, je découvrais non seulement des talents, mais - ce qui est plus important - des sensibilités qui me plaisaient. J'ai donc tout de suite pensé à eux pour l'aventure du Calvin. Rachel Gordy et David Marchetto firent partie tout deux d'un des plus beaux spectacles de La Compagnie des personnages délivrés, la Noce de Tchékhov que nous créâmes - déjà toujours aussi joyeusement - aux Caves de Beau-Séjour.

ticket

Ma première rencontre avec Rachel Gordy fût également une rencontre liée à la pratique du masque neutre. En effet, elle était étudiante au conservatoire et l'on m'avait demandé de donner un stage sur le masque neutre. Mais ce qui a davantage compté pour nous, c'est qu'elle participa à un stage de commedia dell'arte sur deux semaines dans la campagne genevoise. Je me rappelle d'elle interprétant L'Amoureuse bucolique, au milieux d'arbres fruitiers, se prenant pour Marguerite, citant Faust avec cette fougue incroyable que nous avons retrouvée dans son interprétation de la touriste américaine ou, plus récemment encore, dans son incroyable solo final dans les Présidentes de Schaub.

David Marchetto a participé aux trois spectacles qui ont le plus compté dans ma vie. La Noce comme je lai déjà dit, Les Amours contrariées des amants du Parc Lagrange au Théâtre del'Orangerie et Calvin, un itinéraire dont le succès récent a redonné un sens et toute sa valeur à cette Compagnie des Personnages Délivrés.

actors

David va en général trop vite pour moi, je ne suis pas sûr de savoir bien le diriger. C'est quelqu'un qui prépare son texte et son personnage minutieusement et qui arrive en répétition comme un mort de faim. Il va si vite qu'on a tendance peut-être à se rassurer trop vite à son sujet. Pour le grand dialogue du tableau III ( l'affaire Servet), il était prêt avant Vincent Babel et moi-même, il y avait comme un déséquilibre entre le personnage de Blanchard et celui de Calvin, le jeune pasteur étant au début des répétitions ( sauf ton respect Cher Vincent !) bien plus convaincant que son maître. Mais je décris plus loin comment chaque comédien a construit son ou ses personnages (voir rubrique et photos concernant les personnages).

Elise Perrier est notre dernière arrivante, elle remplacera Barbara Tobola pour la reprise de notre spectacle. Elle a vu le spectacle l'année dernière et elle a éprouvé tout de suite l'envie de nous rejoindre d'une manière ou d'une autre. Elle se proposa de nous aider soit au niveau administratif soit pour la communication en précisant bien que son voeu le plus cher était de rejoindre la troupe pour jouer.